Situation de depart

La Suisse comme l’essentiel des pays européens se trouve confrontée à une grave pénurie de personnel soignant. Les prévisions tablent sur quelque 17'000 postes qui manqueront pour pouvoir répondre aux besoins d’ici 2’020. Ce déficit est encore plus crucial au niveau des professions de soins. Ce phénomène touche également la médecine et les métiers technico-thérapeutiques.

Le manque de personnel dans tous les secteurs de la santé contribue à ajouter une pression supplémentaire sur les proches-aidants alors que ces personnes assument déjà une très large part des soins en santé dans notre pays.

Le vieillissement de la population, qui touche également le personnel soignant, ainsi que l’augmentation des maladies chroniques conduit à une demande accrue auprès des services de santé. Le souhait des malades de pouvoir rester le plus longtemps possible chez eux nécessite une adaptation de l’offre. L’augmentation des pathologies complexes liées à des troubles associés (comorbidité) ainsi que la prise en charge en soins ambulatoires, nécessite une adaptation des compétences du personnel soignant.


Informations complémentaires

Des informations complémentaires peuvent être consultées sous.